Nous avons tous croisé la route de personnes qui nous donnent la pêche, des gens tellement plein d’énergie, débordant d’amour que nous n’avions qu’une chose en tête, les faire entrer dans nos vies, partager à nouveau des moments exaltants avec eux, rire, s’inspirer d’eux comme des mentors pour devenir nous aussi des êtres de lumière rayonnants de charisme. Alors comment faire alors que nous avons tendance à attirer les personnes qui sont dans la plainte, les ennuis chroniques, les videurs d’énergie?

 

Les autres sont nos miroirs

Eh oui, les autres ne sont en fait que les miroirs de nous-même. Ce qui nous dérange chez eux n’est en fait que ce que nous avons en nous ou le pendant de ce que nous sommes. C’est pareil pour ceux qui jugent leurs relations, en se plaignant ils voient chez les autres, les défauts qu’ils ont à changer chez eux.

 

C’est ainsi que:

  • celui qui verra de l’avarice dans son meilleur ami sera avare envers lui-même dans sa façon de se traiter.
  • celui qui pense que les autres le rejettent continuellement se rejette sans doute lui-même aussi.
  • celui qui voit l’autre dévaloriser ses enfants se dévalorise lui-même.
  • celui qui voit l’autre juger sévèrement, se juge lui-même sévèrement.
  • celui qui voit l’autre tromper, se trompe lui-même.

 

EXERCICE: Repensez aux jugements que vous portez sur les autres fréquemment et demandez-vous en quoi vous faîtes pareil.

 

 

Vers le meilleur de nous-même

Maintenant, nous savons que les gens que la vie place sur notre route sont là pour nous faire évoluer vers le meilleur de nous même si nous savons regarder et apprendre. Ainsi nous avons le choix: continuer à attirer les mauvaises personnes qui reflètent ce que nous sommes ou bien décider de changer.

Changer ne se fait pas tout seul. En vous interrogeant sur vous-même, vous faites un premier pas. Vous pouvez aussi demander à votre entourage. Mais la meilleure des solutions est de consulter un vrai thérapeute certifié et diplômé. Un vrai thérapeute possède les techniques et la neutralité pour vous faire progresser là où vos proches réagissent avec leurs propres névroses.

 

Et les autres alors?

Quand vous commencerez à changer, vous aurez deux types de réaction:

  1. ceux qui vous aiment vont apprécier votre transformation et vos relations vont s’enrichir
  2. ceux qui n’étaient là que pour refléter vos névroses, s’en iront chercher d’autres miroirs ailleurs.

 

Parmi ceux qui resteront dans votre cercle relationnel, vous pourrez alors décider de modifier votre comportement envers eux :

  • en pardonnant
  • en lâchant prise sans chercher à contrôler
  • en acceptant l’autre tel qu’il est
  • en écoutant
  • en m’exprimant avec tact et assertivité
  • en valorisant

 

Des relations saines?

Ça y est nous y sommes ! Là, vous avez guéri vos blessures, vous attirez les bonnes personnes, les mauvaises vous évitent et vos proches apprécient vos changements et commencent même à modifier leur attitude envers eux. Vous êtes plus serein et ça se ressent dans toutes vos relations. Et le meilleur dans tout ça? C’est que vous ne transmettrez pas vos mauvais comportements à vos enfants! Que du bonheur, non?!!

 

Vous avez aimé cet article ? abonnez-vous !


Une réponse

Laisser un commentaire