.

Aujourd’hui, je voulais parler des jalousies entre frères et sœurs, entre sœurs, entre frères.

Je connais des gens qui sont toute leur vie jaloux ou en souffrance par rapport à leurs frères ou à leurs sœurs.

Quand ils étaient jeunes, l’un avait un meilleur physique, l’autre avait plus d’attention, l’autre avait plus de réussite scolaire ou du succès en amour, l’un était plus populaire, l’autre était plus sportif etc etc…

Peu importe le problème, peu importe sur quel aspect porte la jalousie: ce qui est grave c’est que:

1/ Ils continuent d’en souffrir toute leur vie
2/ Ils se le font payer toute leur vie
3/ Ils emmerdent (oui, c’est un gros mot !) tout leur entourage et leur font payer
4/ Même s’ils ne passent pas leurs souffrances sur leur entourage, ils peuvent transmettre tout ça inconsciemment à leurs enfants notamment ou faire rejouer tout ça à leurs enfants par effet de projection.

A un moment donné, il faut s’arrêter !

Il faut se rendre compte qu’on est le créateur du malheur de sa vie, qu’on n’a pas à se le faire payer, qu’on n’a pas à le faire payer à l’autre, ni à son entourage.

Par exemple, je connais une personne qui avait du gras et était mal habillé. Adulte, il a minci mais a fait payé toute sa vie aux grassouillets ou aux gens ayant des défauts physiques sa souffrance d’enfant. A plus de 50 ans, c’est encore le cas. Résultat? Sa souffrance le ronge encore, il a raté sa vie sentimentale car il est imbuvable, il a un besoin de dévaloriser sans cesse son frère qui était mince et plus mignon que lui enfant. Son frère s’est mis à le vivre très mal, il s’est drogué, il est devenu alcoolique, il s’est exilé des années à l’étranger n’en pouvant plus de payer par des violences psychologiques.

Je pourrais aussi citer le cas des successions ou des Noëls qui sont deux terrains favorables où tout se rejoue.

Noel, c’est l’occasion d’envoyer des piques, de reluquer la dernière voiture de l’autre ou le nouveau poste à responsabilité de l’autre, d’envoyer des vannes sur le physique etc

Les successions, c’est l’enjeu de réparer ce qui a été souffrance. On essaye de faire couler l’autre en ayant plus que l’autre. On se bat pour des petites cuillères, pour avoir la maison familiale en espérant que ça va cicatriser les jalousies.

Mais rien ne cicatrise en le faisant payer aux autres.

RIEN

Dévaloriser les autres, les snober, tenter de les escroquer, tenter d’attirer plus de faveurs de papa maman n’arrange rien. Au contraire, ça creuse encore plus les cicatrises à vif ou ça les réactive.

La seule solution pour moins souffrir est de prendre en charge sa souffrance et d’aller chez le thérapeute pour s’en sortir, de pardonner et même d’avoir de la gratitude pour les bons moments (car il y en a eu). Il ne s’agit même pas d’avoir du soutien et de s’aimer mais de s’apaiser mutuellement pour trouver chacun la sérénité en soi.

Est-ce que vous connaissez des souffrances entre soeurs, frères ou frères et soeurs? 

 

 

ALLER + LOIN

 

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos RELATIONS, je vous recommande de lire mon sujet sur la « Reconnexion aux autres » pour apprendre à en finir avec les relations toxiques et attirer les relations bienveillantes : 

 

Pour en savoir plus sur ces projets et pour recevoir gratuitement des vidéos et des articles sur le sujet du burn-out, je vous invite à vous inscrire à la NEWSLETTER ci-dessous ou à me suivre sur Facebook.  Et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférez !

 

 

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous !