Préférez-vous vous enliser dans des relations toxiques plutôt que d’être seul? Avez-vous eu votre lot de mauvaises relations: des amis qui vous critiquent, des amours qui vous trompent, des parents qui vous délaissent affectivement? Attirez-vous toujours les gens à problème? Les gens qui sont toujours « victimes« . Ou au contraire avez-vous du mal à vous engager pour ne pas souffrir, passant d’un ami à un autre, d’un amour précaire à une nuit furtive pour ne pas souffrir mais sans vous soucier de faire souffrir les autres? Avez-vous eu surtout une vie de couple faite de larmes, de disputes, de jalousie, de fuis-moi je te suis / suis-moi je te fuis? Passez-vous votre temps à faire des concessions pour tout avec tout le monde, vous sentant ainsi de plus en plus frustré?

Si vous avez oui partout, vous êtes dépendant affectif! Si vous avez répondu oui une fois, ça peut s’arranger assez facilement.

 

L’origine du problème

C’est simple, vous avez reçu dans votre enfance, voire avant même votre naissance au stade de fœtus qui ressent tout, un sentiment de rejet, d’abandon et tout ça s’est traduit en carence affective. Voilà c’est dit! Alors parfois, c’est évident à reconnaitre mais parfois, vous ne le savez même pas. Vous êtes persuadé d’avoir eu une enfance choyée, d’avoir été entourée. Et pourtant, ça cloche partout dans vos relations. Alors, avec l’aide d’un thérapeute vous vous rendrez compte qu’en fait vous n’étiez pas attendu, que votre mère ne vous désirait pas, qu’elle n’était pas câline, que vous aviez été placé très longtemps en couveuse, que vous passiez votre temps chez vos grands-parents par vos parents débordés, qu’un camarade de maternelle se moquait de vous, qu’un enseignant vous rejetait, qu’un grand-père était glacial, une mère très malade était souvent hospitalisée vous laissant dans un sentiment d’abandon…. Bref,  vous n’avez sûrement pas reçu l’amour, le degré de reconnaissance et le sentiment de protection que vous étiez en droit de recevoir.

Attention, certaines personnes de la même famille auront vécu la même chose mais certaines n’auront pas perçu le même événement de la même façon que vous et réagiront donc de manière différente. Donc l’excuse « mais pourquoi pas mes frères et moi oui »  est erronée. C’est la perception de l’événement qui aura déterminé et ancré en vous ce sentiment de rejet ou d’abandon.

 

Une fois que vous aurez identifié ce problème et ses origines, vous aurez fait un énorme pas vers votre guérison. Mais il ne faudra pas vous arrêter en si bon chemin, sinon vous continuerez à tomber tête baissée dans de mauvaises relations. Encore faut-il comprendre comment vous fonctionnez de manière claire.

Caractéristique du dépendant affectif

Les traits dominants sont faciles à identifier pour une personne saine et équilibrée qui aura du recul mais vous, vous avez toujours vécu de cette façon et vous croyez que c’est la norme. Alors voici quelques éléments flagrants:

  • manque de confiance en soi
  • manque d’estime de soi (vous vous sentez nul)
  • vous doutez de tout
  • vous avez le sentiment d’être un imposteur
  • vous pensez que les autres sont mieux que vous
  • vous ne supportez pas de rester seul
  • vous vous laissez dominer ou au contraire, vous êtes devenu un profiteur qui ne veut pas s’engager émotionnellement
  • vous avez du mal à dire non et à vous affirmer
  • vous avez peur que le ciel vous tombe sur la tête et êtes un gros angoissé
  • vous n’attirez que des personnes toxiques ce qui vous fait penser que « tous les hommes sont… » ou « toutes les femmes sont…. »
  • vous êtes sujet aux addictions (cigarettes, alcool, internet, film X, dépenses compulsives, relations sans lendemain…)
  • vous avez du mal à rire et à penser que la vie est belle, vous êtes souvent insatisfait
  • vous avez tendance à envahir la vie des autres
  • vous vous sentez inférieur….

 

La liste est longue et non exhaustive mais suffisante pour s’être reconnu.

 

Comment sortir de ce schéma

Pour sortir de cet état de dépendance qui vous fait souffrir, il existe des tas de méthodes complémentaires:

  • la PNL vous permettra de sortir de votre état d’enfant intérieur qui souffre pour devenir un adulte affirmé qui attire de saines relations
  • l’hypnose vous permettra de déprogrammer de mauvaises croyances
  • l’EFT vous apportera de nouveaux ancrages
  • la sophrologie vous plongera dans de nouvelles sensations de bien être devant les situations qui vous effrayaient auparavent
  • la psychothérapie ira en profondeur dénicher votre problème pour guérir vos blessure

Bien d’autres techniques existent aussi et je vous laisse en parler en commentaires.

 

Les trois choses à modifier chez vous:

Les points essentiels à travailler pour soigner ses carences affectives sont:

  • l’estime de soi (la valeur que vous vous attribuez: plus vous en aurez plus les personnes toxiques vous fuiront!)
  • la confiance en vous (les prédateurs s’attaquent à vous uniquement parce que vous envoyez le signal: « je suis faible »)
  • vos peurs (les prédateurs les repèrent à des kilomètres)
  • vos mauvaises croyances (tous les hommes sont infidèles ou toutes les femmes hurlent sur leur mari par ex)

 

 

ALLER + LOIN

 

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos changements de vie au delà de vos peurs, je vous recommande de lire mon sujet sur la « Reconnexion aux autres » pour apprendre à en finir avec les relations toxiques et attirer les relations bienveillantes : 

 

Vous avez aimé l’article? Abonnez-vous !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.