Je suis allée assister au show de David « J’ai failli foirer ma vie, et vous? ». Encore récemment David m’agaçait un peu puis je l’ai vu récemment en interview filmée et je l’ai trouvé plus aligné que jamais sur lui-même. Alors j’ai eu envie d’aller le voir. Une alerte e-mail plus tard, synchronicité oblige, et j’étais embarquée dans l’aventure que nous a fait vivre ce jeune coach. Je vous dit tout dans ce billet.

Transmission d’énergie

Avant même que le show commence, l’ambiance du Pasino d’Aix-en-Provence était électrique. Ville jeune oblige, beaucoup d’étudiants avaient fait le déplacement. 1300 personnes dans la salle, l’attente était à son comble.

Dès son entrée sur scène, David lance le ton : impertinent, il nous provoque, nous fait rire, nous dit que si on ne s’amuse pas, c’est pas grave parce que nous avons payé ! Il saute d’un bord de la scène à l’autre, rempli d’énergie qu’il cherche à nous transmettre. La salle est conquise. Il évoque son parcours de jeune ado hyper timide qui l’a mené à sortir de sa zone de confort jusqu’à ce spectacle-test avant un prochain olympia. Quel chemin !

Pour en arriver là, ces conseils sont les suivants:

  • éviter la procrastination
  • savoir s’entourer de personnes qui réussissent mieux que nous
  • éviter les « victimes » perpétuelles (les loosers comme il dit)
  • ne pas se laisser distraire par toutes les activités plaisantes mais chronophages (réseaux sociaux…)
  • laisser ses peurs derrière soi
  • avancer à petits pas mais avancer toujours même si certaines journées sont moins réussies
  • savoir dire non à ce qui ne nous convient pas et ne pas dire oui à tout en se dispersant
  • ne pas jalouser ou critiquer ceux qui réussissent mais être heureux pour eux car ce sera un jour notre tour

Simple vous allez me dire? Eh bien oui ! Mais pas si facile à mettre en œuvre. Il faut une détermination, une motivation et une confiance en soi à toute épreuve et garder sa ligne directrice sans se faillir. Pour cela, il nous démontre qu’en envisageant le pire dans notre vie, on se rend compte que notre quotidien n’est pas toujours si mal loti. Et qu’au lieu de se lamenter, la gratitude sur ce que nous possédons déjà est un moyen de se sentir encore mieux.

Une liesse collective

David a dynamisé la salle, les spectateurs le lui rendant bien. Il a surfé sur cette énergie collective pour nous faire faire des exercices d’ancrage en profitant des vibrations additionnées, démultipliant ainsi les résultats en chacun de nous. Il nous a demandé de masser les épaules de nos voisins, de crier avec joie, de sauter sur place. Ils nous a interrogé sur nos vies par le vote à main levée ou des questions lancées. Bref, un échange perpétuel entre le public et lui où personne n’était oublié.

Seulement la moitié des gens avaient lu sur le développement personnel et beaucoup n’était pas venus pour ça. Pourquoi étaient-ils là alors? Peut-être pour voir tout simplement un spectacle d’humour? Ou pour voir un jeune homme de 25 ans qui n’avait pas froid aux yeux ! Un coach pour les uns, un humoriste pour les autres, un modèle de business man pour les autres. Quel que soit la motivation des spectateurs, chacun y a trouvé son compte. Finalement, le talent de David est de rallier les gens à lui pour ses multiples talents. Chacun est parti avec le sourire, une énergie folle et une envie de réaliser ses rêves. Car là était bien le point commun à tous : nous avions tous levé la main quand il nous a demandé si nous avions des rêves…

J’ai quitté la salle pleine de joie et d’énergie. Je me suis endormie tard dans la nuit, moi la couche tôt. Je me suis levée le lendemain à la première heure, le sourire aux lèvres. L’ancrage avait marché !

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous !

Laisser un commentaire