Rentrée financière? Toutes les croyances qui sont en nous sur l’argent sont de vrais freins à l’épanouissement financier. L’argent est un vrai tabou. Souvent source de conflits, de guerres, de dispute dans les couples. Comment en sommes nous arrivés là? C’est ce que nous allons regarder de plus près.

 

Des croyances inconscientes sur l’argent et notre rentrée financière

D’abord le problème est que nous ne savons même pas que nous avons en nous des croyances et des freins psychiques à l’entrée d’argent sur notre compte en banque. Elles sont majoritairement inconscientes.

Elles ont diverses origines :

  • Les croyances collectives : « Gagner de l’argent rend les autres jaloux », « En France, on ne donne jamais son salaire », « C’est la crise ».
  • Les croyances familiales : « Toutes les femmes épousent des hommes pour leur salaire », « Tous les hommes sont des profiteurs feignants », « On n’a jamais été riche dans la famille ».
  • Les croyances personnelles : « On m’a toujours dit que je ne valais rien », « Je suis nul », « Je n’ai pas assez de diplômes pour gagner bien ma vie ».
  • Les peurs : « Si je gagne bien ma vie, on ne m’aimera plus pour moi », « Si je gagne bien ma vie, je vais faire passer mes parents pauvres pour des nuls ».
  • Les valeurs :  »Je suis écologiste décroissant et je refuse de trop consommer », « Ma famille d’ouvriers m’a inculqué d’autres valeurs », « Ma vie est axée sur la spiritualité, je peux me passer d’argent ».
  • Les bénéfices secondaires : Quels bénéfices avons nous à rester démuni ou modeste? Se faire plaindre? Attirer des sauveurs?

 

Identifier ses freins à la rentrée financière

Faire émerger ses croyances ou freins à l’obtention d’argent n’est pas évident. Souvent un coach ou un thérapeute pourra nous y aider. Certains sont spécialisés dans ce domaine. Lise Bourbeau notamment a beaucoup écrit sur le sujet. Pour elle, l’argent n’est pas sale. Elle a  beaucoup travaillé toute sa vie et elle pense mériter le luxe d’une vie confortable. Pour elle, l’argent doit circuler. C’est ce qui permet à tout le monde de vivre.

Des pistes pour identifier ses freins :

  • lister les façons dont l’argent est utilisée et perçue dans notre famille
  • listes les manières dont nous l’avons utilisée jusqu’alors (gaspillage, radinerie, générosité…)
  • lister nos valeurs face à l’argent (c’est sale, ça doit être partagé, c’est le symbole du capitalisme…)
  • se demander quel comportement familial nous répétons : Sommes-nous radin comme l’oncle Albert?
  • faisons-nous le contraire du schéma familial?
  • quand nous en gagnons, pensons nous le mériter ou nous sabotons-nous?
  • sommes-nous jaloux de ceux qui en ont? Que pensons-nous d’eux?…

 

Quelles solutions adopter face à l’argent?

Si nous voulons en gagner plus, d’abord il faut commencer par aimer l’argent ! Et cesser de critiquer ceux qui en gagnent honnêtement. La moindre pensée négative ruinera tous nos efforts.

  • Si nous sommes écologistes, nous pourrons aimer l’argent pour la possibilité de faire une maison passive plus chère.
  • Si nous sommes persuadés que nous ne serons plus aimés, cherchons des familles heureuses et riches.
  • Listons tous les avantages à en gagner : pouvoir payer le nécessaire, les imprévus et dormir tranquille, assurer l’avenir de ses enfants, pouvoir vivre correctement à la retraite, s’offrir des moments de détente….

L’argent doit être ramenée à une seule pensée: c’est un moyen d’échange d’un service contre un autre. POINT. C’est bien la perception que nous en faisons qui nous le fait paraître malsain. 

 

Notre rentrée financière est le reflet de ce que nous pensons mériter

Le plus gros frein à nos entrées d’argent est l’estime de nous-même. Si nous pensons que nous ne valons rien, nous n’en gagnerons jamais beaucoup et si nous gagnions au loto, nous le gaspillerions vite (C’est la cas de la majorité des gagnants qui l’ont vite distillé). La solution est alors de travailler son estime de soi, de prendre conscience de notre vraie valeur, nos vrais atouts, notre capacité à en gagner parce que nous le méritons.

Et vous comment se porte votre compte en banque? Est-il le reflet de votre estime personnelle? Vous sentez-vous bien dans votre peau actuellement? Comment pourriez-vous faire pour vous aimer plus? Commencez par faire la liste de vos réussites personnelles, éliminez ceux qui vous dévalorisent et ça ira mieux !

 

ALLER + LOIN

Je viens de mettre en ligne mon programme « reconnexion à soi« , il se présente sous forme d’un mois d’exercice, d’un mois de conseil avec mon vécu pour exemple et une séance + un question clé que vous me posez par email.

 

reconnexion à soi

 

Pour en savoir plus, je vous invite à vous inscrire à la NEWSLETTER ci-dessous ou à me suivre sur Facebook.  Et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférez !

 

 

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous ! 

One thought on “Comment nos croyances et nos blocages sur l’ argent limitent la rentrée financière

  1. Pingback: Comment éviter la négociation à la baisse de vos prestations?

Leave a Reply

Your email address will not be published.